Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:53
"Je n’ai jamais tari d’éloges à chaque fois que j’ai pu parler d’AdopteUnMec. C’est un site de rencontres que je trouve beau, innovant, intelligemment conçu, fun avec un côté chaud et décalé, et, comme si ça ne suffisait pas, il est gratuit. En six ans, c’est le premier site de rencontres que j’ai découvert à avoir su proposer des éléments de solution à l’énorme problème que j’ai toujours dénoncé : des femmes en minorité, harcelées par des hommes en surnombre. Et, comme pour ne pas saper mon enthousiasme, mes premiers pas sur le site ont été particulièrement concluants : un premier ajout au panier quelques heures seulement après mon inscription par une jolie jeune demoiselle, un premier déjeuner avec elle le lendemain même, et un premier bisou le surlendemain. Bref, AdopteUnMec me paraissait être l’eldorado.

Malheureusement, c’est loin d’être tout rose et les choses méritent aussi d’être nuancées : un certain nombre de problèmes viennent entacher le bel échaffaudage d’AdopteUnMec. A commencer par le fait qu’un homme, de par le principe du site, est condamné à attendre, attendre, et attendre encore sans aucune garantie qu’il se passe quoi que ce soit au bout du compte si aucune fille, dans sa clémence, ne vient lui offrir la possibilité d’entrer en contact avec elle. En conséquence, en plus d’être noyé dans la masse, réduisant de fait les chances d’être ne serait-ce qu’aperçu, si sa photo n’est pas suffisamment attractive et si son profil ne suit pas, un homme n’a aucune chance d’entrer en contact un jour avec le sexe opposé sur ce site. Il m’est arrivé de resté connecté des heures durant sans que je ne reçoive la moindre visite. Et quand on sait qu’une visite, ça n’est pas une promesse de vente, cela donne une bonne idée du challenge. Ca ressemble à la gérance d’une boutique de mangas en version originale dans un bled paumé du fin fond du Limousin.

Les hommes, pour patienter, sont donc condamnés à errer parmi les profils tels des zombies à la recherche de chair fraîche. On clique, on se balade, on bave devant des profils alléchants et on tente d’économiser les cinq précieuses cartouches quotidiennes auxquelles on a droit : cinq « charmes » que l’on peut envoyer à cinq filles dont on veut (tenter d’) attirer l’attention. Chose qui a vite fait de dresser la raison contre le désir : faut-il céder à l’envie et « charmiser » cette bombe atomique qui cumule déjà des centaines (voire des milliers) de charmes de mecs hypnotisés ou faut-il se résigner à la stratégie en bipant cette autre sans photo et peu sollicitée mais avec une annonce intéressante ?

Parfois, le miracle se produit et l’on reçoit une visite sur son profil. Comme une araignée qui perçoit la vibration dans l’air des ailes d’une mouche qui approche de sa toile, on se surprend à observer en silence la nouvelle « visiteuse » et le bas de l’interface d’AdopteUnMec pour surveiller si le surgissement d’une alerte va nous annoncer enfin le tant attendu ajout au panier ou autorisation de contact.

Au bout des trois premières semaines de mon inscription sur AdopteUnMec en 2008, j’avais reçu 42 visites pour un total de 6 ajouts au panier/autorisation de contact. On pourrait facilement imaginer que si c’est dans le panier, c’est dans la poche, mais ce serait aller au devant de grosses déconvenues. D’abord, au milieu de cette faune de profils féminins, il faut retrancher les « collectionneuses de panier ». Elles sont assez facilement reconnaissables, vu que leur nombre d’ajouts au panier est affiché sur leur profil. Aucun intérêt à répondre à une fille qui a plus de cinquante ou cents ajouts au panier, on est à peu près sûr qu’elle est juste là pour s’amuser et probablement pas pour rencontrer. Il faut ensuite retrancher éventuellement les faux profils. Les faux profils sont parfois reconnaissables à leur aspect suspect : une bombe atomique qui a envie de « profiter de la vie » et dont la pratique préférée est « la sodomie » a toutes les chances d’être un attrape-nigauds. C’est frustrant mais c’est comme ça. D’ailleurs, j’ai souvent remarqué que les profils des filles les plus suspects étaient les rares à avoir leur rubrique « sexo » remplie en intégralité, voire à l’excès. Vient ensuite un autre problème que pour ma part je n’aurais pas su prévoir : les filles qui semblent sérieuses et qui nous autorisent à les contacter ne donnent parfois pas suite à nos sollicitations. Ca m’est déjà arrivé à plusieurs reprises comme c’est également arrivé à plusieurs de mes amis qui y ont été inscrits, ce n’est donc ni anodin ni accidentel. On reçoit un autorisation de contact, on envoie un mail parfaitement correct (sobre et personnalisé) mais contre toute attente on ne reçoit jamais de réponse. Particulièrement étrange ! Il m’est arrivé aussi d’entamer un échange de plusieurs mails dans un relatif enthousiasme partagé et de voir la demoiselle disparaître purement et simplement, soit parce qu’elle ne s’est plus connectée sur le site par la suite, soit parce que d’un seul coup elle ne m’a plus jamais répondu et ce sans raison et malgré une tentative de relance. J’aurais espéré une plus grande motivation générale de la part des filles faisant la démarche de nous contacter sur AdopteUnMec mais aussi étrange que ça puisse paraître, il ne faut pas s’y fier.

Pour couronner le tout, je suis tombé à plusieurs reprises sur des profils de filles qui visiblement n’avaient absolument rien compris au site et qui disaient en substance dans leur annonce : si vous voulez en savoir plus sur moi, n’hésitez pas à me contacter. Elles risquent d’attendre longtemps…

Dire qu’AdopteUnMec est un site d’abord conçu pour les femmes, ça n’a franchement rien d’erroné. Elles y sont les reines, elles délivrent les droits de paroles tout en se permettant le luxe de ne pas forcément répondre. Ca promettait déjà d’être compliqué pour nous les hommes mais si en plus de ça elles ne jouent pas le jeu, on n’est pas sorti de l’auberge. "

ARTICLE ORIGINAL sur :http://anadema.free.fr/?p=253
Partager cet article
Repost0

commentaires