Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:50
Voilà, il fallait bien y passer un jour après le gros buzz généré par ce site de discussion ( rencontres :), j'étais curieux de voir ce que ça donnait :

Étape 1: le profil

Présentation rigolote du questionnaire et de la mise en page au 2nd degré, où l'homme est traité (pour une fois) comme un objet. Ça fait sourire, on se dit que ca change des présentations ultra 1er degré à la Meetic et finalement on se laisse prendre au jeu ...

Étape 2: Le principe

Les hommes ne peuvent pas discuter directement avec les filles et pour cela, elles doivent les autoriser à le faire. Les hommes sont donc contraints d'envoyer des "charmes" pour attirer l'attention de ces demoiselles, et celles ci peuvent mettre les hommes dans leur panier (si le profil leur plait bcp) ou les autorisent à les contacter par emails ( si le profil plait mais pas trop non plus)

Résultat: l'avantage évident de cette solution est que les femmes sont préservées des messages stupides de nos ptits confreres masculins , le désavantage énorme est que le critere de choix de ces demoiselles est systématiquement le physique, ce qui ne donne pas une image tres reluisante de ces demoiselles ...

Etape 3: l'accroche

Alors comme je le disais, les hommes doivent etre patient, à la fois parce que leur tête doit séduire, bien plus que le reste (navré messieurs les "non-bogoss", ce site n'est pas pour vous) , mais aussi parce que ce site propose la parité en terme de connexion: 50% de filles pour 50% d'hommes simultanément, et comme tout le monde sait qu il y a bcp plus d'hommes que de femmes, il y a de parfait bouchons vers 18h/19h ... et il faut s'armer de patience pour se connecter.

Enfin lorsque vous avez enfin été autorisé à parler avec une demoiselle, il faut que celle ci vous réponde, et là encore, il y a un très fort taux d'échec enfin sauf si vous êtes un bogoss dans toute sa puissance ...

Ma conclusion sur 1mois de "pratique": il s'agit d'un énième site de dragouille, et meme si le design apporte un petit plus, il n'empêche que l'on tombe une fois de plus sur les memes boulets qu'ailleurs: nanas sans aucune discussion, intérêt essentiellement basé sur le physique, profil aseptisé etc...

Bref on reste dans le superficiel le plus total et finalement on repart déçu par tant de médiocrité ...


Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:49
ARTICLE ORIGINAL (avec de zolies images, si si je vous assure ! ) : http://www.nioutaik.fr/index.php/Les-tops-c-es...

Tout le monde connait MSN (Je le sais, il me la dit, c'est un bon pote "Tout le monde". Même si en fait, maintenant, ça s’appelle Live Messenger mais tout le monde s’en cogne, à juste titre) ! Bon, certes, c’est pas forcément de gaité de coeur, il faut dire qu’on a pas vraiment le choix, Microsoft s’étant amusé à le coller d’office dans Windows sans nous demander notre avis, comme en plus il se lance tout seul au démarrage et que c’est plus chiant à désinstaller qu’un cancrelat sur un tas de purin bah faut bien faire avec (et puis de toute façon je suis trop faignasse pour essayer autre chose, toc).

MSN c’est un peu l’enfer et le paradis, le paradis quand ça permet de causer à sa chérie d’amûûûûûr ou ses "amis pour la vie youpi" par delà les frontières de l’espace (et du temps si on considère le lag) mais aussi l’enfer à cause de tout un tas de comportements bien boulets qui saoulent (C’est aussi l’enfer quand on voit l’usine a gaz que ça nécessite pour le faire fonctionner, je sais pas vous mais moi quand je veux faire apparaitre la fenêtre des contacts j'ai parfois l’impression que mon ordi va la chercher au fin fond de la sibérie orientale tellement il galère son slip).

Le top 7 du jour est dédié a ces comportements nazes que chacun d’entre nous a croisé ou pratiqué un jour sur MSN, un genre d’hommage à la bouletude. Comme d’habitude, ce top se lit à l’envers ("rhâ mais non, retourne pas ton écran !! Ca veut juste dire que c'est écrit à rebours, tu sais, rebours, la capitale de Reculons" ... --' je vais aller me noyer avec la chasse d'eau, br:) pour avoir un max de suspense. Le choix de l'ordre est personnel et n’est pas à prendre comme une vérité absolue alors rangez tout de suite vos cailloux et vos "bouuuuh je suis pas d’accord gros naze je te parle plus pour la peine". Petit bonus, chaque élément du classement possède un certain nombre de "points de bouletisme" qui vont vous permettre de calculer votre "taux de bouletude", enfin j’expliquerais ça après, pour l’instant place au top parce que les tops c’est top mon pote ça dépote!!

N°7: Rien a faire du statut !

Ca c’est un comportement naze très répandu, je suis même un des premiers à le pratiquer (j'adore être chiant). En gros ce sont toutes les personnes qui se fichent de savoir que vous êtes "occupé" ou "absent" et qui viennent vous causer, le top bonus étant quand ces mêmes personnes s'énervent parce que vous ne leur répondez pas "mais il m’ignore exprès ou quoi T_T il a pas le droit d’être absent pour moi, le monde tourne autour de ma personne mââârde !!". Ce comportement me fait un peu penser au fameux "Eh !!! Tu dors ???" qui fini toujours par vous réveiller (j’adoreeee). Etonnement le "parti manger" est plus souvent respecté que le reste, comme si, en fait, les personnes angoissaient juste sur ce que vous faites, savoir que vous graillez ça a un côté rassurant et du coup ils vous saoule pas pour avoir leur dose d’attention.

Bonus: Lorsque windows décide que "je suis important, MSN avant tout !!" et qu’il vous réduit sauvagement votre jeu/programme, ce qui, bien sûr, fait ramer tout l’ordi à mort et vous donne des envies de violence soudaine parce que vous avez pas sauvegardé depuis 3 plombes....

Je pense avoir une explication de ce phénomène, il vient tout bêtement de toutes les personnes qui ne respectent pas à la lettre leur "statut", a quoi ça sert de se mettre absent si on est devant son écran et qu’on peut répondre ??? Si on veut pas être emmerdé sur MSN on se déconnecte, c’est aussi con que ça, et encore mieux on peut se mettre hors-ligne comme ça il y a plus l’excuse "T_T je veux parler a mes contacts" (j'aime bien rejeter mon bouletisme sur les autres ^^)

Taux boulétude: 1 / 2 si vous insistez lourdement et que vous vous vexez parce que la personne répond pas

N°6: L’apprenti hacker

Souvent plus marrant qu’autre chose, il s’agit du brave apprenti hacker qui a décidé de tester un vieux programme, trouvé au fin fond de l’undeground de l’intraweb, sur vous et qui insulte votre intelligence en vous balançant un fichier bien suspicieux (comme disent nos amis canadiens) du genre kate_walsh_nude_harcore_pron_collection.zip. Là ou c’est amusant c’est que vous ne connaissez bien souvent pas cette personne qui vous a ajouté à ses contacts il y a pas 2mn, enfin si vous êtes du genre hyper confiant, je n'ai qu'une chose à dire : Pas de chance !

Taux boulétude: 1 si personne télécharge vos virus / 3 si vous arrivez à berner 1 ou 2 inconscients

N°5: Le fan des réunions

Il s'agit des personnes, qui, pour une raison que je préfère ignorer, s'amusent à inviter toute leur liste de contact en même temps dans une conversation, vous vous retrouvez donc, pauvre innocent qui n'a rien demandé à personne, dans une sorte de réunion comprenant 50 personnes écrivant tous "Hein, qui m'a invité ???" voir se racontent des blagues que vous ne pouvez pas piger vous faisant vous demander encore plus "mais qu'est ce que je fous là". Là ou c'est très chiant c'est que ça fait ramer à mort MSN (qui est déjà une usine à gaz sans avoir besoin de rajouter ça) et il est parfois difficile de s'extraire de ce genre d'invitation MSN ramant trop comme un chacal pour remarquer vos tentatives désespérées de "casse toi fenêtre de maaaarde !!!"

Taux boulétude: 4 surtout si vous arrivez à faire planter un ou deux ordis dans la manœuvre

N°4: Les inverseurs de rôle

C’est un peu mes préférés ceux là, il s’agit de tous ces braves gens, qui, pour je ne sais quelle raison, ont décidés un jour de vous ajouter à leur liste de contact (elle devait pas être assez remplie d’amies imaginaire probablement). Bon, jusque là, à la limite, rien de bien méchant, non, là ou ça devient bien drôle c’est quand ces mêmes personnes, après vous avoir sournoisement ajouté, ont l’immense culot de vous demander "T ki ??" (ces personnes sont étrangement souvent analphabètes) ou encore "pkoi tu ma ajouté LOL ??". Dans ces cas la j’aimerais bien les avoir en face de moi ces braves gens pour leur coller deux tartes en braillant "MAIS GROS NAZE C TOI QUI MA AJOUTE DANS TA LISTE EN MOUSSE !! J AI JAMAIS DEMANDE A CE QUE TU VIENNES SOUILLER MA VUE AVEC TON ECRITURE POURRIEEEE !!", heureusement, j’ai des cachets qui calment je me contente donc de les bloquer, c’est plus sournois.

Taux boulétude: 3 voir 4 si vous recréez des comptes juste pour vous acharner

N°3: Je raconte ma vie dans mon pseudo

Cette catégorie regroupe l'ensemble des personnes qui n'ont pas encore comprises que MSN prévoit un champs DESCRIPTION en plus du pseudonyme, on est pas sur IRC !! On se retrouve donc avec des contacts qui racontent leur vie dans leur pseudonyme, du genre "Legolas63 Tro b1 aujourd'hui g man-G du saucisson et g pué de la gueule toute la journée", tant qu'ils restent dans votre liste de contact c'est pas bien grave mais c'est quand ils commencent à vous parler que c'est chiant, pas parce qu'il pue de la bouche, ça marche pas à travers l'écran oO, mais parce que vous vous retrouvez avec 15 000 ligne de pseudo à chaque phrase de votre interlocuteur. Si vous avez de la chance il s'agira d'un compulsif de la touche entrée qui aime pas écrire plus de deux mots par ligne, si après ça vous avez pas envie de tuer Legolas63 a coup de saucissons dans la tête vous êtes vraiment fort.

Bonus: Avec "MSN plus" il est possible d'ajouter des couleurs à son pseudo, c'est très gentil tout ça mais ceux qui n'ont pas cet ajout se tapent un vieux code tout pas beau qui ressemble à rien et augmente encore les douleurs oculaires.

Taux boulétude: 5 avec juste la description ou juste les codes couleurs, 6 si vous faites le deubeul combo

N°2: Les fans des smilies

Ca c'est les boulets artistes qui vouent une passion sans borne pour les smilies et autres "images", la règle est simple, plus ça bouge, que c'est gros et que c'est moche, plus ça leur plait. Si encore ils en faisaient une collection perso dans un coin de leur ordi ils gêneraient personne (il y en a bien qui collectionnent des images pornos de pangolins, dégénéré !!) mais ils se sont dit que c'était quand même dommage de les garder que pour soit et qu'il fallait en faire profiter tout le monde. Enfin quand je dis profiter je ne sais pas trop si les douleurs oculaires peuvent être considérées comme du "profit". Ces personnes ont développé une stratégie imparable pour être bien sûr de vous obliger à prendre rendez-vous chez un oculiste (qui, je ne le répéterais jamais assez, s'occupe des yeux et UNIQUEMENT des yeux, pour l'autre truc c'est un enculiste ... amis de la poésie), ils ont tout bêtement remplacés des lettres sur-utilisés dans la langue Française, du genre le E (faudra un jour que je pose un brevet sur cette lettre, ça rapporterait pas mal), comme ça vous profitez à quasiment chaque ligne d'un smilie qui insulte votre bon goût, vous vous sentez sali, c'est atroce.

Taux boulétude: 6 ça fait mal aux yeux et on ne rigole pas avec la santé T_T

N°1: Les hystériques

Probablement les plus crispants, il s’agit de toutes les personnes qui sont persuadées d'être le centre du monde et qui n’arrivent pas à concevoir que vous ne soyez pas en permanence les yeux rivés sur la fenêtre MSN à attendre leurs messages divins. Si vous ne leur répondez pas en moins de 3s la sentence est sans appel : ils vous balancent des whizz de l’apocalypse en pleine face assortis de "bah alors, t mort lol !!". Si vous avez eu la bonne idée de désactiver les whizz ils ont une autre arme dans leur arsenal : les clins d’oeil sonores. Je ne sais pas qui chez Microsoft bosse sur ces idées nazes mais apparemment plus c’est bruyant et moche plus il est content. La seule parade face a ces personnes : un gros blocage dans la face (vous pouvez aussi tenter de les convaincre de boire moins de café mais c'est moins efficace et puis ils sont peut-être comme ça parce qu'ils tournent à l'héroïne...)

Taux boulétude: 7 parce que c'est vraiment gonflant

Voilà, notre tour des trucs pénibles d'MSN est terminé, vous allez pouvoir calculer votre taux de boulétude MSNien. Pour ce faire c'est très simple, vous repérez les comportement chiant citez plus haut que vous pratiquez quotidiennement et vous additionnez les scores de boulétudes indiqués (il est possible d'ajuster les chiffres si vous n'êtes qu'un demi boulet dans l'une ou l'autre des catégories), ...

ARTICLE ORIGINAL (avec de zolies images, si si je vous assure ! ) : http://www.nioutaik.fr/index.php/Les-tops-c-es...
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:48
Article original sur : http://zine.lapin.org/spip.php?article803

mardi 14 juin 2005, par Etienne Sauvage
Avec l’aimable participation de Azerty.

Etienne Sauvage répond à Vonderwomane, à propos des rateaux, des bibious, des problématiques et des bisounours.

Sans vouloir me vanter, il y a des catégories de personnes que j’attire inévitablement, aussi sûrement qu’une tuile descellée est destinée à ma pomme. Alors, afin de ne plus avoir envie de vomir, étudions.

Mademoiselle, posons la problématique :

1. Tu veux niquer.
2. Tu te dis que tu es moche, car apparemment, il veut pas.
3. Il est en train de se siffler une blonde en allumant une brune, alors que toi, la rousse, t’es en train de baver, c’est vraiment dégueulasse, y’a plus de respect.

Pour le dernier point, n’en prends pas ombrage, j’ai rarement vu quelqu’un sauter une bière, même en chêne, ni enfiler une clope, ah si, ah non, enfin pas vraiment.
GIF - 31.9 ko
et une bouteille de rhum...

Pour l’abordage, très simple : « Salut. Je peux ? ». Et au choix, asseyez-vous, buvez sa bière, mettez une baffe... Le contact est établi.

Pareillement, il faut savoir à qui on a affaire. Alors, nous avons :

* Le jacky . Le kikoo. Le clairement pas homo pas sapiens non plus. Déteste la beauté. Sort de son garage dès les premiers beaux jours pour polluer à bord de sa poubelle à moteur, pour que les premiers beaux jours ne le soient plus. Cherche à flétrir les fleurs bleues que les jardiniers [1] laissent traîner partout.

o Mode d’emploi : Prendre une pelle. Non, l’outil. Voilà. Et un sac. Pas pour s’habiller. Mettre un pantalon. Blindé. Dire : « Salut, on baise ? ». Taper sur le jacky avec la pelle. Mettre le corps dans le sac, le sac dans la poubelle à moteur, amener ladite poubelle en pleine forêt. Forer le réservoir, foutre le feu.

* Le rigolo Là, dur. Il est beau, les mots qui passent ses lèvres sont aiguisés avec amour, il se rit de la vie les coui... les cheveux au vent et la bi... et la truffe à l’air. Le rigolo est en quasi-permanence entouré de gens qui forment sa garde rapprochée : « Pas touche à mon pote ».

o Mode d’emploi Une technique pour l’approcher consiste à se faire la garde d’abord, ou à refourguer la garde aux copines. Ne PAS essayer d’être drôle avec un rigolo. Surtout. Arriver avec « Tu connais l’histoire de Toto qui a la mixomatose ? » peut le plonger dans une grande détresse. Avec « Salut, tu baises ? », on passe facilement pour une demeurée profonde.

* Le tellectuel Un tellectuel se repère facilement. Aussi seul que Rocco Siffredi dans un poumon d’acier avec Laëtitia Casta à poil dessus, il ne comprend pas pourquoi les gens n’ont pas des orgasmes avec les machines à vecteurs de support de Vapnick.

o Mode d’emploi Encore une fois, le « Salut, tu baises ? » est déconseillé. Il pourrait engager un débat dessus. Le laisser parler, pour une fois, ça ne lui fera pas de mal. Ne pas commenter ses chaussettes roses et sa chemise de bûcheron canadien sur ses épaules d’enfant rachitique. Faut pas. C’est mal.

* Le fêtard Le fêtard salue 200 personnes par jour, il est incapable de retenir un nom et le visage qui va avec. Des fifilles et des gagars, il en voit plein, partout, il nage dans le monde comme un poisson dans un bocal.

o Mode d’emploi Deux étapes : la première et la plus délicate est de faire rentrer "mon CHIÉ DE NOM DANS SON PUTAIN DE CRANE !". La méthode consiste à le ramener après sa beuverie et placarder photo et nom au-dessus des toilettes. Pas la peine de chercher à conclure, y’a longtemps qu’il n’est plus en état. Deuxième étape : le faire chier la journée, il sera seul et disponible.

* Le sentimental Tous les garçons, sauf peut-être les kikoos, sont sentimentals. Ils aiment les câlins dans une forêt de bisounours. Pas pour rien qu’il y a tant de chanteurs d’amour. Ils aiment pique-niquer, si si, avec pique devant, en campagne en regardant bondir le lapin.

o Mode d’emploi Arriver les bras en croix, prête pour le massacre, et dire "câlin". Ca suffit, sauf dans les cas particuliers traités ici.

Et par pitié, ne riez pas bêtement, n’arrivez pas avec une tronche et des mots de stéréotype, parce que les types, c’est nous, et surtout, surtout, foutez-moi la paix quand je sors mon biniou !

Na.
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:48
Article original sur : http://zine.lapin.org/spip.php?article802

lundi 13 juin 2005, par Vonderwomane

Avec l’aimable participation de Raymond Queneau

Vonderwomane synthétise la théorie balzacienne des types, le précepte "instruire en amusant" de Boileau (et Gotli:), et les compétences de John Gray (Mars et Vénus dans le frigo, Mars et Vénus grimés en koalas, Mars et Vénus sous les bombes), et nous offre un mode d’emploi anti-rateau.

- Sans vouloir me vanter, je suis une experte. Experte en râteaux. Vous n’imaginez pas le nombre de fois où je me suis fait draguer, nan, sans blague. Vous me direz, les gars, il suffit d’avoir une paire de nichons - même pas si gros que ça - et une mini jupe, de préférence, pour rameuter tout ce qui ressemble peu ou prou à un avatar du loup de Tex Avery. Trop facile ! Ben ouais. Trop facile. Hé hé hé ... Alors laissez parler l’experte !

- Posons la problématique :

1. Tu veux niquer.
2. Tu veux niquer.
3. Tu veux niquer.

Patience ! Avec un minimum de doigté, l’acte sexuel est à la portée de toutes les bourses.

- Soyons méthodiques. D’abord, il faut cibler. Tel le chasseur intrépide à la poursuite de sa misérable proie, tu dois adapter ton comportement aux us et coutumes de ton gibier.

Il y a la fleur bleue. L’allumeuse. La cérébrale. La marmoréenne. La bombe. La sans-souci. La calculatrice. La tête de linotte. Le choix est vaste !

- Premier conseil : ne jamais se fier aux apparences. L’allumeuse, celle qui frétille du cul dès que l’odeur du mâle en rut parvient jusqu’à son appendice nasal, n’est pas forcément celle que tu allongeras le plus facilement au fond de la vieille R5 pourrie que tonton Marcel t’a généreusement refourguée pour fêter ton entrée à la fac.

- Deuxième conseil : tout l’art de draguer consiste à titiller tout en ayant l’air de ne pas y toucher. Une fille, par principe, ça ne comprend pas pourquoi ça ne s’intéresse pas à elle. Elle aura beau dire :
- « Pfffff... Tous des obsédés ! » Il n’empêche qu’un mec qu’est pas obsédé, elle va se demander s’il en a une. De là à vérifier de visu, ou plutôt de manu, il n’y a qu’un pas, hein !

Allez ! On commence ?

* La fleur bleue . C’est une espèce assez répandue. Prend facilement racine alors qu’on n’en demandait pas tant. On la croise absolument partout. Fleurit abondamment aux terrasses des cafés dès l’arrivée du printemps. Il suffit d’un sourire pour l’accrocher. Demande un arrosage régulier, mais se contente d’un café ou d’une limonade, du moment qu’on s’intéresse à elle.

o Mode d’emploi : Classique. La saluer d’un ton jovial et décontracté. Lui offrir un verre. Lui dire qu’elle est jolie. Faire semblant de débrancher son i-pod et de s’intéresser à la discussion. A la première rencontre, en rester là, mais ne pas oublier de lui laisser ton numéro de portable. Laisser venir. Si si ! Tu verras, ça marche très bien comme ça !

* L’allumeuse . Son parfum, capiteux et sensuel, attire les gus comme des mouches. Méfiance ! Qui s’y frotte s’y pique ! Conseillée à ceux qui aiment les défis ! Pratique pour lancer des paris entre copains. Ressemble beaucoup aux actrices de films pornos mais à l’usage, peut s’avérer décevante. Sauf si c’est une vrai actrice de films pornos, mais c’est tout de même pas si souvent qu’on rencontre une star du X à la plage de Lamalou-les-Bains. T’insistes ? Je t’aurai prévenu !

o Mode d’emploi : Tu peux toujours y croire. Tu peux aussi tenter un raid façon viking. Mais si elle est ceinture noire de judo, gare à toi !

* La cérébrale . Demande des soins hyper compliqués. Réservée aux esthètes et aux maniaques. Apprécie tout particulièrement les paranoïaques, les schizophrènes, les cataleptiques, les catatoniques, les logorrhéiques, les névrotiques, les phobiques, en somme, tout ce qui est susceptible de la faire vibrer de la cervelle. Réviser Les Fleurs du Mal avant de l’aborder est vivement conseillé. Se repère aisément. Dans les boîtes de nuit, fume seule, dans un coin, tout en arborant une moue dédaigneuse. Dans les cafés, tape furieusement son journal intime sur le clavier de son i-book. Dans le métro, observe fixement ses pieds au cas où on la brancherait. C’est un peu ennuyeux. Car comment draguer une fille qui veut pas qu’on croie qu’elle a envie qu’on la drague ?

o Mode d’emploi : Laissez tomber les gars ! Regardez les autres, celles qui sont cool et dispos ! D’un point de vue démographique nous sommes supérieures en nombre, alors quoi...

* La marmoréenne . Rare et fragile, elle a toutefois un je-ne-sais-quoi de délicat et d’émouvant. Cache un cœur d’artichaut sous une apparence glaciale. A manier avec prudence. Ne s’engager que si l’on est sûr de ses sentiments.

o Mode d’emploi : Lui écrire une lettre de motivation. Enfin, je veux dire, une lettre d’amour. La comparer au renard de Saint-Exupéry et lui dire que tu aimerais bien la sauter. Enfin, je veux dire, l’apprivoiser. Attendre. Au bout de quelques semaines, commencer à s’inquiéter. Recommencer le travail d’approche à zéro. Attendre. Au bout de quelques semaines, rebelote. En attendant, s’intéresser au modèle suivant.

* La bombe . Très décorative. Existe dans une grande diversité de tailles, de formes et de couleurs. Abordable du moment qu’on la fait rire. Les filles aiment bien rire, c’est important. Les garçons aussi, tu me diras, mais t’es pas là pour rigoler. Tu es là pour tomber. Alors au boulot !

o Mode d’emploi : Admirer son maquillage. Apprécier sa décoloration en connaisseur. Porter aux nues son nouveau mascara. Commenter la couleur de son rouge à lèvre en amateur. La faire rire jusqu’au point de non retour. En cas de physique ingrat - je parle de ton physique à toi, la faire rire encore plus que plus. Mais qu’est-ce qui l’amuse me demanderas-tu ? C’est vrai que les filles, parfois, sont mystérieuses... Tu lui parles très sérieusement de tes relations difficiles avec môman et voici qu’elle se tirebouchonne de la rate. Tu la vannes le plus innocemment du monde sur son régime pamplemousse et elle s’effondre, telle une glace oubliée au soleil. Eh oui... Avec les filles, on plaisante de tout, sauf de leur gras... ou de leur nez. Un nez, c’est sacré.

* La tête de linotte . Se naturalise aisément. Attention ! Comme le topinambour, devient rapidement très envahissante. Surnoms : fille facile. Marie-couche-toi-là. Belle-de-nuit. Sauterelle d’édredon. Belle évaporée. Et alors ? Si ça lui fait plaisir ? Quand y a d’la gêne, y a pas d’plaisir ! Idéal pour le dragueur compulsif ou pour le débutant.

o Mode d’emploi : Elémentaire mon cher Watson ! Siffler. Ouvrir sa portière. La conduire à la maison. Lui demander de se calmer dans l’ascenseur parce que la dernière fois tu a été surpris par ta voisine de palier marmoréenne auprès de qui tu as engagé une cour assidue, donc maintenant tu te méfies. La déposer délicatement dans ton lit. A l’attaque !

* La calculatrice . Pour ceux qui ont les moyens... et la santé, car nécessite beaucoup de soins. Peut provoquer des allergies.

o Mode d’emploi : Etre riche ou en avoir l’air. Lui promettre de l’épouser. Conduire une belle bagnole. Au besoin l’emprunter à papa. Lui promettre de l’épouser. Porter des sapes de marques. Au besoin, les piquer à un copain. Lui promettre de l’épouser. Avoir le portefeuille bien garni. Au besoin, jouer le ticket gagnant au tiercé. Lui promettre de l’épouser.

* La sans-souci . Possède un charme unique. Peu exigeante, elle s’acclimate dans n’importe quelle situation. Elle trouve que la vie est belle, et la vie le lui rend bien.

o Mode d’emploi : Rester nature et plus si affinités. Tomber amoureux et réciproquement. Laisser s’exprimer ses phéromones. Se baisoter la pomme sans compter. S’envoyer en l’air jusqu’à plus soif.

- Voilà. Tu as compris ? Je récapitule : une fille, avec elle, t’es gentil, t’es courtois, tu la fais rire, c’est 99% de gagné. Les 1% restant... ben... faut tout de même laisser la place au hasard et à la fantaisie !

Alors fiston, cueille ! Cueille les roses, les roses roses de la vie et que leurs pétales soient la mer étale de tous les bonheurs allons cueille cueille si tu le fais pas ce que tu te goures, fiston, ce que tu te goures !

- P.S. Dans tous les cas, sortez couverts !
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:38
ARTICLE ORIGINALE SUR: http://www.manumeuh.com/article-14528438.html par ManuMeuh
TITRE ORIGINAL: "Encore un article sur Facebook ?!"

"Facebook, facebook… J’avais déjà reçu plusieurs invitations par mail d’anciens camarades qui m’incitaient à découvrir le monde étrange de facebook… Mon activité internautique étant déjà assez dense (surtout que je viens de me remettre à World Of Warcraft, jeu en ligne particulièrement chronophage) je n’étais pas spécialement pressé !
Mais, il y a quelques semaines, j’ai pu voir que mon frère, mon grand et vénérable frère, grand handicapé de la communication devant l’éternel (désolé fréro, te fâche pas !) avait LUI AUSSI un compte Facebook !

A partir de ce moment, je me suis dit « C’est pas possible, si même lui il en est, c’est que je doit rater un truc particulièrement fantastique ! »
Ni une ni deux, je me suis inscrit… Et là, Et là je me suis sentit très vite égaré… Après avoir du donner l’accès à mon compte mail (grrr j’ai horreur de ça) j’ai constaté avec stupeur que pas mal de mes connaissances étaient aussi inscrites sur ce site démoniaque (bien plus que je ne le pensais).

Après quelques renseignements de bases (fiche d’identité complète, et l’indispensable photo) je me suis rapidement fait agresser de tous les côtés ! En quelques jours, je me suis retrouvé « poké » (je ne sais toujours pas ce que ça veux dire), mordu par un pote transformé en vampire, analysé par de multiples demandes de tests, tagué sur mon mur (vandales !!)etc.

C’est alors qu’un sentiment me saisit… Bon dieu… Mais c’est comme MySpace : CA SERT A RIEN TOUT CA !! C’est le stéréotype parfait du truc inutile mais que demande en plus de temps ! (Oui car vous avez des invitations de partout, des gens à mordre à votre tour pour pas devenir un vampire looser et tout et tout… Ca n’arrête pas !)

Bref, un facebook, c’est une super carte d’identité qui évolue en temps réel. Ca permet aussi de retrouver des amis du passé, tout comme « Copain d’avant » qui est à mon avis, lui, bien pus efficace.

Non, vraiment, je ne suis pas charmé. LE truc qui m’a vraiment plu par contre, c’est les groupes ! Chacun peut affirmer sur son Facebook, l’appartenance à tel ou tel groupe. Après avoir passé des groupes de bases (groupe de mon école d’ingé, groupe des Landais etc.) je suis rapidement tombé sur des groupes beaucoup plus funs, et qui, à mon avis, permettent bien mieux de connaître une personne… Voici quelques exemples de groupes auxquels je me suis joints…

▪ Pains au chocolat à double barre de chocolat (Oui pour avoir 2 barres de chocolats dans les pains au chocolat plutôt qu’une ! Par chez nous, on appelle ça une chocolatine, mais bon)
▪ La Macarena, c'est mieux que la Tecktonik !!! (Ca c’est sur !)
▪ Je parle en phrases de films (« Je reviendrais ! » ou « Prenez un Chewing-gum Emile !» font partis de mon vocabulaire courrant :) )
▪ J'ai peur des Scouts (Alors celui-là je l’adore ! Moi, j’ai toujours trouvé ça super flippant un scout… Tout sourire, tous pareils… Brrrr Etrange !)
▪ Je vomis les groupes de droite décomplexés (Ca ça mérite explications celui-là : un bonne partie des groupes à connotations politiques sur facebook sont très très à droite, genre « Fuck la branleurs de la CGT » ou « Dehors les scouateurs de sans-papiers !» etc. Je dois dire que ça m’a rapidement énervé…)
▪ Les Finger (Cadbury) c'est bon ! (J’adôôôôre les gâteaux Fingers !)
▪ Dieu existe et il s'appel Nutella !!! (Ma seule religion !)
▪ Pour la suppression du dimanche soir (Car ils annoncent le retour de la semaine)
▪ J'aime les pâtes !!! (C’est un fait)
▪ Pourquoi nous impose t'on des séries (mal) doublées à la télé?? (Grande question ! Tout le monde se souvient du massacre qu’ils ont fait sur la fabuleuse série « Heroes »… Irregardable et niaise en version Française !)
▪ Toi aussi tu as grandi pendant les années 90, souviens-toi... (Réunis les fans des Minikeums, des pogs, et tout ceux qui ont pleurés à la mort de Mufasa dans le Roi Lyon)
▪ Pour l'interdiction d'applaudir à l'atterrissage (C’est vrai quoi ! Ca donne l’impression de risquer ça vie à chaque fois qu’on prends l’avion !)
▪ Contre les vieux qui font leurs courses aux heures de pointe! (Celui-là, j’y tient !!)
▪ J'ai un humour de merde et j'assume (Mais tout le monde sur ce blog, le sait !)
▪ Blogosphère francophone (www.manumeuh.com !)
▪ I have friends who are not in facebook (Ho oui ! Tout un tas ! C’est surtout le logo Teletubbies de ce groupe qui m’a fait adhérer !)
▪ Ceux à qui on demande souvent : "mais c'est quoi exactement ton métier ?" (TOUT TOUT LE TEMPS, particulièrement parmis mes amis ^^)
▪ Liberté d'expression (Militant avant tout !)
▪ People who don't sleep enough because they stay up late for no reason (Genre se coucher vraiment tard pour finir une quête à Warcraft, ou terminer la série en vogue du moment… Tout ça alors qu’on pourrait le faire demain soir, après le super boulo important qui nous attend au petit matin !)
▪ I Use my Cell Phone to See in the Dark (N’ayant pas de briquet, c’est ma seule ressource de lumière ! Merci SFR !)
▪ 40 - LANDES (Fier d’être Landais ! Et pas un foutu Doryphore Bordelais :) )
▪ boite à meuuuuuuh (Of course !)
▪ Everything I learned in life, I learned from Star Wars and Indiana Jones (Tellement Geek, mais tellement vrai ! Star Wars et Indiana Jones, c’est des philosophies de vie au fond !)

Et voilà… Si quelqu’un a trouvé une réelle utilité à Facebook, je suis preneur ! Pour moi, ça m’a au moins permis de trouver une idée d’article pour aujourd’hui ^^

Meuh !! "

ARTICLE ORIGINALE SUR: http://www.manumeuh.com/article-14528438.html par ManuMeuh
TITRE ORIGINAL: "Encore un article sur Facebook ?!"
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:34
Article original de LYRYIA: http://lyrya-anarion.blogspot.com/2007/10/les-...

"Suite à l'article du très respectable et talentueux CerberusXt (j'ai le droit de faire de la lèche moua !) et à une remarque pertinente dans les commentaires, je me suis dit que j'allais mettre ma touche personnelle ^^
Tout d'abord, lisez l'article, allez allez on clicouille et on discute pas ! Namého !

Je vais vous donner le point de vue d'une fille, un avis donc très objectif et éclairé... Qui vient de rire ? Qu'il se dénonce ! Attention hein ! Je vous ai à l'oeil mes gaillards ! Toutes les filles ont connu à un moment ou à un autre dans leur vie sentimentale, un gros con ou connard ou sous-espèce de la race humaine, le genre de gars qui vous donne envie de changer de bord ou de rentrer dans les ordres tant vous en avez bavé, le mec qui vous a semblé génial au premier abord et qui finalement se révèle être un enfoiré affectif de première ! On devrait tous avoir, intégré dans le cerveau, un détecteur à cons (que ce soit des pouffilles ou des garconnards), dès la naissance. Je crois qu'on ferait moins le bonheur des psy et des grands firmes pharmaceutiques spécialisées dans les anti-dépresseurs. Je vous présente la scène...

Vous êtes une jolie fille, pas trop niaise et avec un minimum de jugeotte, assez dirons-nous pour ne pas tomber dans les bras du premier glandu qui passe et qui vous dit qu'il vous aime. Les filles, arrêtons de nous enliser dans un énorme cliché vivant, arrêtons de toutes passer pour des connes à gros bonnets... enfin faites ce que vous pouvez quoi --' Vous êtes donc du sexe féminin avec un cerveau alimenté par du sang et de l'éducation parentale, vous décidez un soir de sortir (wouha la folie O_o sortir dans la jungle du dehors pas chez soi !) et comme ça fait un moment que vous êtes célibataire, vous espérez secrètement tomber sur un charmant garçon qui vous fera perdre vos moyens, avec qui vous vivrez des moments forts, avec qui vous aurez le goût de penser au futur... Ouais enfin avec lequel vous aimeriez bien aller au ciné de temps en temps et faire des galipettes sur le canapé familial pendant que papa-maman sont en thalasso (faut pas dire non à ses pulsions). Vous écumez les bars avec vos copines, vous pensez à ne pas trop boire pour vous souvenir au minimum du prénom de vos futures conquêtes et vous passez une agréable soirée.

Vous en êtes au 5ème relou qui vient vous demander si vous venez souvent dans ce bar/boîte/pub et vous ne comptez plus les invitations à danser de jeunes timides qui viennent de flinguer tout leur courage pour les 10 ans à venir en affrontant votre glacial refus. Et c'est là que vous tombez en pâmoison pour un bellâtre, mais pas n'importe lequel, celui-là même qui vient de râtisser (oui, de "se prendre un râteau&quot:) toutes les filles à dix kilomètres à la ronde mais aussi votre copine Fiona, qui revient un peu déconfite mais sur orbite qu'il lui ait adressé la parole : "Tu t'es vu sale thon ? Tu crois vraiment que t'as une chance ?" Laissant votre amie à son mucus et ses mouchoirs, vous volez littéralement jusqu'à la table du bel inconnu, en prenant soin de bien mettre en avant votre parure Aubade que vous aviez mis en prévision. Et là, le miracle de la vie s'accomplit, vous vous étiez déjà préparée à un refus, vous pensiez déjà pleurer dans les mouchoirs usagés de Fiona mais voilà que Mister Atrophie_Du_Cerveau vous lance une oeillade aguicheuse et vous assène le coup fatal : "Vous venez souvent ici ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vu...". A peine le temps de reprendre votre souffle après cette déferlante d'amour et vous voilà à son bras, reine du quartier et gonflée d'orgueil pour les 70 prochains jours... Le temps qu'il vous faudra pour vous rendre compte que vous vous êtes lamentablement vautrée et que ce mec n'est qu'une loque...

Passées les premières 24h où il tentera vainement de vous combler, où il fulminera contre vous parce que vous n'êtes pas assez souple/entreprenante/saoule et mettra sur votre compte ses innombrables pannes, tout va très vite. Vous passez outre ses petites disputes où vous en prenez pour votre grade et au cours desquelles il fait souvent référence à vos rondeurs mal placées ou tout autre petit défaut indécelable sous microscope. Vous passez outre également le fait qu'il passe le plus clair de son temps devant la télé/avec sa voiture/chez des potes de beuverie/devant son miroir et qu'il ne daigne vous voir que quand il se rappelle de vous ou quand on lui fait remarquer qu'il a une copine (généralement sa maîtresse qui s'inquiète de savoir quand il va vous larguer). Vous commencez à comprendre qu'il y a un bug quand vous retrouvez Fiona dans votre salle de bain, nue sous la douche, et que l'explication qui vous est donnée est qu'elle faisait un jogging : "Tiens c'est étonnant, en même temps que toi mon chouchou, comme le monde est petit ^^"

Le moment clé, le moment crucial et fatidique, celui où vous vous rendez compte qu'il a vidé votre épargne logement/a tué accidentellement votre chat (non ce n'était pas un suicide finalement)/a démissionné pour vivre à vos crochets/que vos bleus ne disparaissent plus sous le maquillage, cet éclair de génie qui aurait dû vous venir tout de suite en le voyant, c'est avec un Gentil que ça se passe. Après une antépénultième dispute quant à savoir qui a effacé tout votre disque dur pour y placer du pr0n, vous courrez chercher du réconfort auprès d'amis proches/collègues/camarades de classe. On vous écoute pleurer à gros bouillons, tout en vous assénant la cruelle vérité qui tardait à germer dans votre cerveau de grosse nouille farcie à la connerie : "Ton mec c'est un connard, c'est pas faute de te l'avoir répété des centaines de fois ! Mais bien-sûr, les filles faut toujours que ça tombe amoureux des gros cons décérébrés !"
Vous vous repassez en boucle vos dernières semaines d'enfer et vous êtes bien obligée d'admettre que ce type ne vaut pas plus que de la crotte de rat desséchée. Vos amis, très prévenants tout de même, décident de vous sortir un peu, histoire que votre salon ne ressemble plus à un temple dédié à Mister Atrophie_Du_Cerveau et que votre poubelle se remette des tonnes de mouchoirs qu'elle vient de voir passer.

Vous en revenez donc au point de départ, dans un bar, à deux doigts de sombrer dans le désespoir et l'alcoolisme, quand un charmant jeune homme vous tend un mouchoir et fait naître dans vos yeux une lueur d'espoir envers vos homologues masculins : "Une femme ne devrait jamais avoir à pleurer. Qui est l'infâme qui ose vous mettre dans un état pareil ?" Vous pouvez parler sans crainte, cet homme est un Gentil et quand il vous demande de lui raconter ce qui ne va pas, lui, il va vous écouter et tenter de vous consoler...

Alors les filles, la prochaine fois que vous tombez sur un connard, que ce soit à la fac, au boulot, dans un bar ou autre, FUYEZ ! Et planquez-vous, allez vous réfugier dans le creux de ce mignon petit brun, qui ne paye pas de mine mais qui vous dévore du regard depuis longtemps déjà, mais qui n'a jamais osé vous avouer qu'il vous trouve un air de ressemblance avec Adriana/Monica/Angelina/[insérez ici le nom d'une star]..."
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 22:34
ARTICLE ORIGINALE SUR: http://lucmuller.free.fr/blog/index.php?articl... TITRE ORIGINAL: "Facebook c'est de la merde" écrit par: Viper, Mardi 15 Janvier 2008 à 20:46

"Voila, je tenais à le scander haut et fort FACEBOOK C'EST DE LA MERDE!!!

Je n'arrive toujours pas à comprendre comment des services de merde sans aucune valeur ajoutée arrivent à percer sur internet.

Il y'avais déja eu le coup de MSN qui s'est imposé au grand public grâce à ses émoticon, qui, maintenant, suivant les cas, nous empèchent presque de suivre une conversation digne de ce nom.

ICQ, qui était pourtant une merveille, à vu son réseau complètement déserté.

Aujourd'hui, il y'a facebook, un réseaux social "has been". OUI HAS BEEN car facebook n'as plus rien d'un réseau social. il s'agit ni plus ni moins que d'un site de retrouvaille aux pseudos fonctionnalités evoluées.

C'est bien, sur facebook, on peut s'envoyer des mails, et s'ajouter à ses contacts, ainsi que voir les amis de ses amis.

Toutes ces fonctionnalités étaient déja disponibles sur caramail, et copainsd'avant (mastodonte du web 1.0.).

D'ailleur, de réseau social, facebook, n'a plus que le nom, car l'un des fers de lance des vrais réseaux sociaux, est le besoin de cooptation d'un autre membre pour entrer en contact avec un troisième.

d'autre part, facebook propose une myriad de fonctionnalités ne servant strictement à rien, avec entre autre, le combat de vampire, drinkage de bieres et autres élevages d'animaux virtuels.

fonctionnalités qui évidemment, ne se privent pas de spammer à chaque fois toute votre liste de contact.

Allez, admettons, une fonctionnalités que je pourrais trouver amusante, les galleries des photos, mais je n'apprécie que moyennement le fait de me retrouver publié sur un site d'aussi grande audience et taggué avec lien sur ma fiche.

C'est d'ailleur là ma seule raison de conserver mon compte la bas, surveiller les personnes suceptibles de me tagguer sur des photos.

Pour finir, je n'ajouterai que, que ce site est une honte à l'ergonomie web....

Voila, j'en ai fini pour mon coup de gueule du soir, et si cet articles vous à donné envie de vous ouvrir un compte sur ce site, je n'aurais qu'une chose à vous dire, allez, chercher une corde.

Cordialement,

Lien permanent de cet article : http://lucmuller.free.fr/blog/index.php?articl...;
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 21:10
Texte original de CerberusXt sur: http://www.nioutaik.fr/index.php/Geek-looove

"Vous avez surement dû déjà vous poser cette question "pourquoi toutes les filles sont attirées par les gros connards/salauds/bouhpagentils qui les traitent comme des déchets toxiques d’une usine chimique du Kazakhstan alors que moi, qui ne suis qu'amour, eau fraiche et tendresse et qu’en plus je fais très bien les yeux de bambi, elles ne me jettent même pas un simple regard (même de dégout je prend) ?" Inutile de nier, je sais très bien que ça vous a traversé l’esprit un jour, d'autant plus si vous êtes geek (il parait que les geek sont de grands gentils un peu naïfs, tant qu’a balancer du cliché à deux balles autant que ce soit du cliché "positif", on nous a déjà traités de pire que ca ^^). Et bien moi aussi cette terrible question m’a tracassé, par quel mystérieux mystère de l’étrange cela se passe t'il souvent ainsi ? Les filles sont elles masos ? Shela finira t'elle par avouer son amour a Brendon malgré la pression que sa famille lui fait subir pour l’héritage ?

Comme cette histoire m'a turlupinée pendant un temps j’ai fait ma pitite enquête et j’ai découvert que tout ceci n'est pas si illogique qu'il y parait au premier abord. Avant de vous présenter tout ça je rappelle qu’il ne faut pas généraliser, que pleins de filles ne sont pas attirées par des connards blablabla que je ne fais que le constat d’une tendance blublublu que l’amour fait souvent faire plein de bêtises/erreurs que l’on regrettent généralement amèrement, mais que, sur le coup, on a du mal a voir bliblibli il ne faut pas porter de jugement. Ceci étant clair, voici les différentes raisons expliquant pourquoi les filles ont tendance à être attirées par les salauds et autres vils pas beaux (En fait le vrai problème ce n’est pas pourquoi elle sont attirées par eux mais plutôt pourquoi elles restent avec :

* Première raison évidente, le connard ose rentrer dans le tas, lui, et affiche clairement son intérêt (ou pas), comme on dit, qui ne tente rien n’a rien, et lui on peut pas dire qu’il a oublié ce proverbe même si c’est pas forcément dans la finesse. Parce que bon, faut avouer qu’entre le gentil qui ne dit rien aux filles qui lui plaisent en espérant que son sourire coquin fera passer le message sans qu’il ait à parler et le salaud qui fait du rentre dedans, il y a pas toujours des masses d’alternatives.

* Les salauds sont souvent salement prétentieux, or, cela va de paire avec la confiance en soi et la confiance en soi c’est le truc qui fait qu’on est bien a l’intérieur et que ca se sent a l’extérieur (un peu comme Activia de Danone au Bifidus actif) et ça, c’est le truc qui fait exploser le "OMG il est trop charmant dedans lui je le kiffe :‘)". Bien souvent cette prétention affichée n’est qu’une carapace visant à cacher, ironiquement, un manque de confiance en soi qui explique que le salaud aime rabaisser les gens, mais la distinction est dur a faire.

* Le salaud est imprévisible vu qu’il vit uniquement selon SES envies, et ça plait beaucoup ce côté "sauvage" (graou).

* Il y a le côté défi, le salaud ayant tendance à enchainer les relations sans s'attacher c’est à qui sera la première qui arrivera à le calmer et à le retenir dans ses filets rien qu’à elle "Ouais je l’ai je l’ai, rah il se débat le bougre *coup de fouet * là, c’est mieux"

* Le salaud aime tout contrôler, il est donc autoritaire, or la nature ayant souvent la fâcheuse tendance à nous rattraper les filles sont "programmées" pour être attirées par les bourrins capable de les protéger et de s’occuper d’elle (on est pas en reste niveau "programmation" les mecs, rassurez vous, on a juste l’avantage que c’est nettement moins "subtil" ^^). Or, un mec trop gentil au point d’en être limite servile, donne quelque part une impression de faiblesse, de ne pas avoir les épaules assez solide pour gérer une relation.

* Les filles ont besoin de "soigner"/"s'occuper" de quelqu’un, c’est leur côté maman poule, et certaines voient donc dans les gros clichés du salaud une personne "blessée" dont il faut s’occuper, un peu comme un grizzli qui vous ferait des yeux de bambis, c’est tout choupinou cette boule de poil, on veut la dorloter mais au final ca reste toujours bête avec des griffes de 30cm oO. Elles espèrent pouvoir changer le connard pour pouvoir se dire "je lui ai upgradé la tronche", sauf que malheureusement c’est une illusion d'espérer changer quelque chose, quand on est con on est con il parait. Un mec gentil lui est "trop normal", c’est pas intéressant. En fait cette histoire rejoint le cliché des séries télé du dur au cœur tendre qui est un salaud a l’extérieur mais tout doubidou à l’intérieur, les filles aimeraient être les seules a connaitre son "jardin secret" qui souvent n’existe pas.

* Dernière possibilité, les vrais connards/salauds ne sont pas si nombreux que ca et les filles aiment bien se faire plaindre alors elles vont venir vous parler des 2% de connardise de leur mec alors que celui-ci est peut-être 98% du temps adorable, ce n’est pas parce qu’il se gratte les rastacouères devant la télé ou qu'il lui répond un peu sèchement une fois qu’il est insupportable et ignoble. L’ennui c’est qu’on a bien souvent qu’un seul son de cloche et, en tant que mec gentil, c’est bien souvent sur nous que les ouin-ouin tombent "Mais si t’es pas bien avec lui largue le mais me fait pas chier avec tes histoires de cœur à deux balles mââârde à la fin !!!".

Donc, en résumé, la nature c’est parfois mal fait et beaucoup de gentilles filles finiront encore avec des blaireaux, on y peut rien hélas, mais il faut savoir que tout ça ne dure qu’un temps et qu’elles finissent pas fuir ces mecs comme la peste donc tout n’est pas perdu alors allez vite sauver quelques jeunes demoiselles en détresse des griffes de tous les vilains de la planète (en plus comme ca ca fera plein de futurs enfants geeks ce qui est très bon pour mon plan de domination mondiale). Et puis maintenant que vous savez pourquoi les vils plaisent tant il ne reste plus qu’à se sortir les doigts des fesses et leur piquer "leurs bons côtés", si possible sans les mauvais, pour créer le mix parfait, le séducteur 2.0, par contre comptez pas sur moi pour vous donner des conseils je suis une pure merde question drague ^^ Et les filles, si vous pouviez éviter la phrase cliché à 1 rouble (même pas deux tellement elle est merdique) "les mecs c’est tous des salauds" tous les mecs "sympa" de la planète (et il y en a plus que vous ne semblez le croire) vous seraient extrêmement reconnaissant, kthxbye !!1"

Si vous voulez le point de vue d'une fille sur la question je vous invite à lire ce texte plein d'humour et d'ironie: http://lyrya-anarion.blogspot.com/2007/10/les-...
Partager cet article
Repost0